L’extension et la descente d’encolure

extension-d-encolure

Je vais commencer par décrire un exercice trop souvent bâclé et parfois même totalement inconnu des chevaux et des cavaliers qui viennent prendre des leçons avec moi. Cette exercice est la base d’un travail bien construit et un fondamental qu’il ne faut en aucun cas négliger dans la préparation d’un cheval, et ce qu’elle que soit la discipline envisagée.

C’est le docteur vétérinaire Pradier, dans son excellent ouvrage « mécanique equestre et équitation » qui a, à mon sens, le mieux décrit l’objectif idéal de ce travail : « Le cheval à la poursuite d’un contact qui se dérobe progressivement sans se rompre jamais et tend son encolure vers le bas et vers l’avant, ouvre son angle tête-encolure, sans modification de la cadence »

– Pour le jeune cheval, ce travail lui permet d’apprendre à s’équilibrer, malgrès la gêne occasionnée par le poids du cavalier sur un dos encore faible. Il faut pour cela accepter de trotter dans un rythme très lent, à la limite du pas, afin que le cheval apprenne à se tenir tout seul, à remonter le garrot, sans perdre le rythme et sans se remonter.
Lorsque le jeune cheval est capable de tenir cette attitude, c’est là que l’on peut redonner de l’activité.
Cette gymnastique va permettre au cheval de porter le cavalier sans contraction de la ligne du dessus puisque les muscles illio-spinaus seront en élongation.
– Cet exercice va permettre de donner plus de force aux dessus faibles ou relâchés, va permettre de réorienter des encolure mal orientées, obliger le cheval à trotter avec plus d’amplitude.
– La consolidation musculaire qui résulte de ce travail va permettre de construire un travail cohérent sur cette base
– Cet exercice permet également de soulager les jarrets faibles, assouplit le cheval et à même une vertu antalgique puisque c’est une façon de ne plus comprimer les disques intervertébraux.

C’est au pas et au trot que cet exercice se révèle le plus payant.
L’idéal est de commencer par le demander sur le cercle, la jambe intérieure du cavalier, en partant de la hanche,
vient solliciter le postérieur interne (je dis souvent à mes cavaliers de « penser épaule en dedans) et la rêne extérieure vient récupérer le mouvement amorcé. C’est toujours jambe intérieure-rêne extérieure.
Le cavalier amène ainsi le cheval à suivre la main qui cède progressivement sans jamais abandonner le contact.
L’idéal est d’amener progressivement le cheval à conserver cette attitude en marchant droit ensuite, sans se déséquilibrer. Il faut rechercher l’ouverture de l’angle tête-encolure.
Dans cette attitude, lorsque le cheval maîtrise son équilibre, il est interessant de faire des épaules en dedans, contre-épaules en dedans, changements de direction, serpentines avec voltes puis même transitions montantes et descendantes à l’interieur d’une même allure ou en variations d’allure.

S’il est fondamental pour le jeune cheval , sa consolidation musculaire et la tension de son dos, il est nécessaire d’y revenir constamment avec le cheval plus âgé, en détente ou entre deux exercices plus contraignants musculairement.

Concernant les enrênements, je suis absolument contre l’emploi des rênes allemandes pour le travail d’extension d’encolure. En effet, la nuque ne s’abaisse que par le coulissement de la rêne allemande sur le mors et en aucun cas parce que le cheval remonte le dos et suit la main. On obtient donc, par ce procédé, une fausse légèreté, des chevaux majoritairement encapuchonnés et qui très souvent, par défense, lâchent le dos.
Nous devons toujours chercher à monter les chevaux de l’arrière vers l’avant, c’est à dire en partant de l’engagement des postérieurs pour que le cheval suive la main. La rêne allemande agit de l’avant vers l’arrière et conduit irrémédiablement à des perturbations de la locomotion et à plus ou moins longue échéance des problèmes physiques, compromettant l’avenir et la réussite du cheval.

schemDo

Tirer du site des Ecuries du Bois d’Hamage : http://www.leboisdhamage.fr/blog/

avril 26, 2013 · par  · dans Blog · Tags: , ,

Leave a Reply