Pourquoi consulter ?

Quand et Pourquoi consulter un Ostéopathe équin-canin ?

Ostéopathie Equine :

Les chevaux sont des mammifères comme les humains et souffrent des mêmes maux que nous.

Avez vous déjà mâché un chewing gum pendant des heures, ou porté un bandeau trop serré, des chaussures trop petites ou trop grandes, des vêtements avec des coutures proéminentes…
Par nature, l’équitation modifie le cheval, son équilibre et son mental.

Il lui faut s’adapter à une nouvelle ferrure, une carrière avec un sol plus souple, un exercice plus contraignant, un enrênement plus sévère… Et puis il y a les petits accidents qui peuvent subvenir qui se rajoutent à tout ça!

Les motifs de consultation sont donc très variables.

Quelques exemples parmi de nombreux autres :

  • sensibilité inhabituelle au toucher, notamment au pansage
  • refus de donner les pieds
  • difficultés lors de l’harnachement  (mors ou  selle)Ostéo4pathe.fr - Ostéopathie Equine
  • boiteries ou démarche irrégulière
  • mauvais engagement
  • trébuche souvent
  • raideur a une main, ne s’incurve pas
  • difficultés dans les transitions montante ou descendante
  • cheval a la bouche « dure », qui embarque
  • cheval difficile a garder droit
  • position anormale de l’encolure, de la tête, d’un membre
  • refus du saut ou « saute de loin »
  • engorgement
  • après un accident, entorse
  • après le poulinage
  • baisse anormale des performances sportives et de la motivation
  • reprise d’une activité après une période d’arrêt
  • récupération musculaire après l’effort

 Osteopathie Canine :

En ce qui concerne les chiens, le principe est le même. Les activités plus ou moins naturelles que l’humain leur propose ou leur impose, les usent et modifient leurs équilibres.

On restera attentif aux symptômes de l’animal et du ressentis du maître.Ostéo4pathe.fr - Ostéopathie Canine

Quelques causes de lésions :

  • après une naissance difficile, sur le chiot ou la mère
  • mauvaise utilisation du collier ou du harnais
  • jeux violent
  • exercice sur-sollicitant certaines articulations (cross canin et attelage sollicitant les épaules, mordant pour la mâchoire et les cervicales…)
  • chien âgé et enraidis
  • boiterie
  • après un accident, chute ou traumatisme divers
  • changement de comportement ou d’humeur
  • etc…

 

Il faut garder à l’esprit que chaque race (équine ou canine) présente des particularités et sont donc plus sujettes a certains problèmes.

Et rappelons que l’ostéopathie préventive peut endiguer beaucoup et qu’il ne faut pas attendre que le problème soit installé pour consulter.